L’astrophysique des tubes

Posted on by 0 comment

180px-Whirpool_GalaxyQuand deux astronomes de renom font de la musique électronique pour vulgariser leurs théories, cela donne quelque chose de musicalement « questionable » (à mes oreilles du moins), mais de visuellement joli.

Les deux professeurs sont l’américain Carl Sagan (initiateur du programme SETI), et le britannique Stephen Hawking spécialisé en cosmologie et en gravité quantique. La cosmologie étant comme vous le savez tous, la branche de l’astrophysique qui étudie l’univers comme un système physique alors que la gravité quantique étudie, comme sont nom l’indique, l’effet de la gravité sur la mécanique quantique (les tout petits machins). Et c’est ainsi que vous venez de lire plus de science et de culture sur les deux dernières  phrases de mes élucubrations que sur les deux années précédentes réunies. Quand je pense que certains disent que je ne raconte que des c… C’est-y pas beau pour un samedi?

Donc, pour en revenir à nos moutons, voici donc le morceau « A Glorious Dawn » par Carl Sagan dans lequel Stephen Hawking fait une apparition.

http://www.youtube.com/watch?v=zSgiXGELjbc]

Pour continuer sur la culture, et afin de compléter ton éducation, toi lecteur passionné, voici les paroles de ce chef-d’oeuvre techno-scientifique qui aurait pu passer dans les trois minutes kitsch, mais qui avait un côté un peu trop scientifique pour ça.

Carl Sagan:
If you wish to make an apple pie from scratch
You must first invent the universe.

Space is filled with a network of wormholes
You might emerge somewhere else in space
Some when-else in time

The sky calls to us
If we do not destroy ourselves
We will one day venture to the stars

A still more glorious dawn awaits
Not a sunrise, but a galaxy rise
A morning filled with 400 billion suns
The rising of the milky way

The Cosmos is full beyond measure of elegant truths
Of exquisite interrelationships
Of the awesome machinery of nature

I believe our future depends powerfully
On how well we understand this cosmos
In which we float like a mote of dust
In the morning sky

But the brain does much more than just recollect
It inter-compares, it synthesizes, it analyzes
it generates abstractions

The simplest thought like the concept of the number one
Has an elaborate logical underpinning
The brain has it’s own language
For testing the structure and consistency of the world

Stephen Hawking:
For thousands of years
People have wondered about the universe
Did it stretch out forever
Or was there a limit

From the big bang to black holes
From dark matter to a possible big crunch
Our image of the universe today
Is full of strange sounding ideas

Carl Sagan:
How lucky we are to live in this time
The first moment in human history
When we are in fact visiting other worlds

The surface of the earth is the shore of the cosmic ocean
Recently we’ve waded a little way out
And the water seems inviting.

J’avoue, personnellement, j’ai pas tout compris, mais ça a l’air très profond.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *