Les 3 minutes de Kitsch 85 – Pia & Jermaine

Posted on by 1 comment

Les eighties sont un trésor infini de ressources musicales hors du commun.

C’était l’époque des vrais clips vidéos, profonds, beaux, avec une histoire originale. Prenons par exemple l’œuvre que le frère de l’autre, Jermaine Jackson, a produite avec Pia Zadora en 1984. « When the Rain Begins to Fall », « Quand la pluie se met à tomber », toute une histoire…

Laissez-moi donc vous la raconter:

Au début, on retrouve une bande de gladiateurs avec un casque de lutteur greco-romain en bandoulières de cuir. Ils sont adossés au mur, et ont l’air d’attendre un évènement stressant que les cloches de l’église semblent annoncer: est-ce les jeux olympiques? leur examen oral de biologie? ou servent-ils les sandwiches boudin-noir dans l’arène? Le spectateur ne le sait pas.
Le tic-tac de l’horloge augmente l’intensité de la scène, et la caméra se pose sur le chef de la bande: il est reconnaissable à son pull à grosses mailles tricoté par sa grand-mère, ses lunettes de soleil, et l’absence de casque qui montre l’inconscience digne des plus grands leaders.

Changement de décor, la caméra se tourne sur l’autre camp, ou une série de Lawrence d’Arabie chevauchent leur destriers de façon magistralement synchronisée. Ici, c’est la compagne du chef de la bande qui est facilement reconnaissable, pas tant par ses bottines blanches à talon, ni à la ceinture aluminium, mais par une paire de lunettes qui a dû être faite soit sur mesure, soit en récupérant deux paires cassées.

La tension monte, les deux camps se rapprochent… Enfin, surtout ceux qui ont des destriers, les autres attendent simplement sur la plage au son de mouettes invisibles…
Le visiteur enlève ses lunettes solaires (il est bien élevé) et pose une question existentielle: « y a-t-il un bar dans ce bled pourri? ». Sur cette question, pull à grosse mailles qui a entre-temps mis une veste empruntée à son frère ou à Spiderman se met à chanter avec une voix légèrement castra et sans réellement répondre à la question…

Le reste, je vous le laisse découvrir par vous-même, ça a tout du grand cinéma: histoire d’amour, de conflits, poursuites à moto, costumes grandioses, décors typiques… Je vous conseille particulièrement la chorégraphie de la bataille rangée vers la fin.

http://www.youtube.com/watch?v=CU3qemyZZBE]

Que d’émotions…

One comment on “Les 3 minutes de Kitsch 85 – Pia & Jermaine

  1. Je suis un grand adepte de ce fantastique morceau précurseur de l’électro-pop !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *