Oculométrie automatisée

Posted on by 2 comments

Our planet/nuestro planetaL’eye-tracking que l’on devrait appeler oculométrie en bon français est une technique qui vise à mesurer les mouvements de l’oeil afin de comprendre exactement ce que l’utilisateur regarde. Cela est particulièrement intéressant lors du développement de pages web afin de pouvoir déterminer le positionnement idéal des éléments que l’on veut mettre en valeur selon ses objectifs: pour certains il s’agira de la navigation, pour d’autres il s’agira de l’espace publicitaire.

Il s’agit d’une technique relativement coûteuse basée sur le suivit de l’iris par une petite caméra et interprété par un logiciel adéquat. Même si c’est une pacotille pour les grandes entreprises, pour nous blogueurs, une alternative moins chère, voire gratuite est intéressante.

C’est ce que propose le site Feng-GUI. En effet, sur base de la disposition, couleur, animation des éléments, le site génère automatiquement une « heat map » de votre page indiquant ce qui attire le regard et l’ordre du voyage du regard.

Par exemple, sur la page d’accueil telle qu’elle était avant l’écriture de cet article, la vidéo de Big Pussy attirait clairement le regard.

HeatMap Chacsam

Alors que si l’on prend la page relative à un article plus textuel tel que l’article sur les moteurs de recherche alternatifs, on peut constater l’attrait d’un élément en couleur sur ce site très sobre en général.

Chacsam Heat

Il est évident qu’un tel outil automatisé donnera des résultats plus simplistes qu’une analyse professionnelle, mais à ce prix-là, on ne peut pas se plaindre. Comme le site travaille sur base d’impressions écran que l’on y télécharge, il permet aussi très facilement de tester une maquette ou un projet avant publication ce qui s’avèrera probablement utile.

Pour tester votre site ou projet: http://www.feng-gui.com/default.aspx

Creative Commons License photo credit: Asar_mz

Category: Internet | Tags:

2 comments on “Oculométrie automatisée

  1. En tant que concepteur et fabriquant d’oculomètres et logiciels associés ( http://www.pertech.fr ), je trouve l’approche intéressant (on peut toujours essayer de modéliser avec différents algorithmes de calcul, différentes hypothèses)et bien que je trouve le résultat « joli », il est difficilement exploitable d’un point de vue ergonomique. Les résultats ont ils été corélés avec une vraie etude d’eye tracking? Cela ne remplacera pas tout de suite les vrais tests oculométriques avec des panels de vrais testeurs identifiés pour réaliser de vrais analyses qualitatives et quantitatives..oufff

  2. @Boehm Je ne peux effectivement qu’abonder en votre sens. L’oculométrie est un ‘art’ professionnel qui ne peut probablement pas être automatisée aussi facilement.
    Comme je l’indique dans l’article l’approche est simpliste et les résultats tiennent peut-être du gadget, mais pour nous les blogueurs à 2€ d’AdSense par mois, c’est tout ce que l’on peut s’offrir 😉
    Merci pour votre commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *