Debout là-dedans!

Posted on by 0 comment

Douwe EgbertsVoilà de quoi mettre l’ambiance dans les familles et chez vos (ex-)amis! Douwe Egberts vous propose le Faké Service.

Késako? Vous connaissez probablement tous (du moins, les plus belges d’entre vous :-)) la campagne pour Douwe Egberts (plus connu sous le nom Maison du café en France) dans laquelle les protagonistes sont sujet à une impossible dyslexie orale tant qu’ils n’ont pas eu leur petit café du matin. En soi, des spots amusants qui accompagnent mon petit Senseo du matin.

Dans l’esprit de ces spots, la société, sous les conseils de leur publicistes Duval Guillaume, vous propose maintenant un site avec lequel il est possible de réveiller vos amis (ou ennemis?) avec un spot au choix parmi trois différents et à l’heure que vous voulez entre 6h et 13h.

Sympathique à la base, l’idée me semble quand même être sujette à quelques déviations qui pourraient mener à des situations délicates. Bon, je n’ai pas essayé en ce début de week-end de faire profiter le peu d’amis que j’ai (au risque de les perdre), mais rien sur le site ne semble empêcher les abus à deux niveaux.

Premièrement, qu’est-ce qui vous empêche de faire réveiller quelqu’un qui n’en a vraiment pas envie et à qui vous ne voulez nécessairement pas de bien?

Deuxièmement, le système semble reposer sur un SMS à 1€ par envoi: il y a bien le logo légal du prix du SMS, mais rien sur le site n’explique qui le paye (le réveillant, le réveillé ou les deux?) ni même combien de SMS sont nécessaires pour la procédure de réveil. Puis-je faire payer quelqu’un en mettant son SMS en tant que numéro d’expéditeur?

Duval Guillaume n’étant pas né de la dernière pluie et Sara Lee (producteurs de Douwe Egberts) étant une société américaine de pure tradition, je suppose que toutes les mesures ont été prises, mais -à ce jour- rien sur le site n’indique la procédure et le coût exact (pas de texte d’aide, des condition générales très… générales) et rien ne couvre les responsabilités spécifiques. Extrêmement surprenant de légèreté de la part d’acteurs marketing de cet acabit.

Enfin, ces considérations bassement matérielles mises de côté, une idée originale qui mériterait juste un peu plus de variété dans les spots audio offerts.

Site découvert via Buzzing Bees

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *