Au naturel

Posted on by 0 comment

LemoineGrâce à Mint que je remercie pour ces places généreusement offertes, j’ai eu l’occasion d’assister hier soir au spectacle de Jean-Luc Lemoine au Wolubilis. C’est ainsi donc qu’au volant de ma nouvelle voiture dont j’avais pris possession deux heures auparavant, j’ai traversé les chutes de neiges qui s’abattaient sur la vallée de la Woluwe afin de me rendre dans cette assez nouvelle salle que je n’avais jamais visité.

L’endroit très moderne et tout de noir et de blanc vêtu est très spacieux et agréable, la salle est bien agencée avec des sièges très confortables et dont l’espacement permet aux personnes de ma taille de s’assoir avec un certain confort que l’on ne retrouve malheureusement pas partout.

Lemoine, connu pour son rôle de chroniqueur chez Ruquier, nous a proposé une série de sketchs et mises en situation qui alternaient participation (involontaire) du public avec des pointes d’humour noir fort piquant.

Bon, ce n’était pas aussi drôle que la représentation de la pièce du « Vison Voyageur » que j’avais vu à Marcinelle (si, si, ça ne s’invente pas) deux semaines plus tôt, mais ici au moins l’humour était volontaire. Il est vrai qu’il n’est pas sympathique de se moquer des artistes amateurs, mais -croyez moi- les aventures feydeauliennes de la haute bourgeoisie londonienne dans un magasin de fourrures jouées par un groupe de Carolos pur jus avec l’accent du terril (non, pas terroir) vaut son pesant de cacahouètes. Et c’est très difficile d’avoir un fou-rire dans une salle avec 20 spectateurs quand on sait que 18 autres sont des membres de la famille des acteurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *