Quand l’argent du contribuable passe dans des recherches stupides #1

Posted on by 0 comment

La semaine dernière, une petite conversation autour d’une étude du catalogue Ikea faite par des chercheurs Danois m’avais donné une petite idée, à savoir rapporter de façon régulière les recherches et études inutiles dont on entend parler au détour d’un article. Rien d’aussi lourd que ce que l’on trouve dans Elephants on Acid, mais du plus récent.

k10d_20080223_001La première étude que je vous propose aujourd’hui a été réalisée en 2000 par la prestigieuse universtié de Berkely en Californie.

Au cours de l’automne 1999, le professeur Breedlove (dont le nom qui pourrait être traduit par « élever l’amour » fait penser au hoax) s’est promené sur la foire de la Baie de San Fransisco avec un photocopieur portable (tout devait être relatif à l’époque) et a pris une copie de la main de 720 personnes qu’il a aussi interrogé sur leurs penchants sexuels (note pour plus tard, parler de sexe doit générer du trafic, à vérifier).

Il a alors mesuré la longueur des doigts et en a conclu que la longueur des doigts est un signe de l’orientation sexuelle (c’est là que vous regardez vos mains). Ceci est -selon lui- particulièrement observable sur la main droite des femmes: si l’index est plus court que l’annulaire, il y a -selon Breedlove- une grande probabilité que cette dame soit homosexuelle alors que les dames hétérosexuelles ont un index plus long que leur annulaire.

Accrochez-vous parce que l’explication vaut son pesant de cacahouètes. La longueur des doigts et la tendance sexuelle sont toutes deux conséquences à l’exposition du foetus aux androgènes pendant la grossesse.

Chez les hommes, la conclusion du professeur est d’une rigueur scientifique qui nous laisse pantois, je traduis « Chez les hommes, il n’y a aucune corrélation direct entre la longueur des doigts et l’orientation sexuelle, mais on observe -sur base de leurs doigts- que certains hommes homosexuels ont été plus exposés à des androgènes prénataux ». Une belle façon de dire « il n’y a rien à voir, mais je trouve quand même un truc à raconter: et notre professeur d’expliquer que l’homosexualité chez les hommes peut être vue chez ceux dont l’index est beaucoup plus court que l’annulaire.

Le minerval annuel de l’université de Berkeley pour suivre des cours donné par ces génies varie entre $8.300 et $35.000. Profitez-en que le dollar est si bas pour y envoyer vos enfants, ce serait dommage de leur faire rter une si grande opportunité…

Creative Commons License photo credit: rmho

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *