C’est ce qui se passe quand son armée carbure à la vodka

Posted on by 1 comment

Ce qui est extraordinaire avec les technologies d’aujourd’hui c’est que rien ne passe inaperçu.

Prenons l’histoire d’un soldat russe qui s’ennuie comme un rat mort a faire des manœuvres hivernales au cœur de la province de l’Oural. Malheureusement, suite à une panne ou une plaque de verglas selon les différentes versions officielles, notre char a perdu le contact avec sa colonne. Le voilà donc seul et abandonné (comme Knut)… Il fait, froid, son char métallique accumule le froid et devient un frigo box de luxe. Notre soldat, n’a qu’une chose à faire: faire passer son ennui et se réchauffer. Le meilleur moyen en Russie pour faire ces deux choses est évidemment de consommer de la Vodka, ce que notre ami fait allègrement.

A nouveau comme Knut, avec le temps qui passe notre char seul et abandonné devient une machine de genre dangereuse, particulièrement quand son conducteur reprend les commandes alors qu’il doit encore tenir les deux bouteilles qu’il n’a pas vidées. La montée même dans le véhicule est un trésor… Et maintenant, grand slalom dans le village.

http://www.youtube.com/watch?v=NaaP7bQglcU]

Ce qui devait arriver est donc arrivé, il a légèrement touché une maison qui aura maintenant quelques problèmes d’isolation…

Et c’est la que la technologie intervient, un voisin filme avec son GSM, ça passe sur YouTube et -en moins de 24 heures- Reuters et Chacsam vous en font profiter.

En conclusion notons que selon le commentaire du colonel porte parole de l’armée Russe, le conducteur du char a tenté de bonne fois de rejoindre sa colonne (ou dit-on colonie dans ce cas?). Je suppose que cela veut dire que comme il n’avait pas de GPS, il s’est dit qu’en buvant autant que ses collègues il mènerait instinctivement son engin là où ses collègues se trouvent…

One comment on “C’est ce qui se passe quand son armée carbure à la vodka

  1. Excellent, encore une preuve que l’armée russe est vraiment dangereuse pour elle même et sa population. Quand on voit leurs sous-marins en mer d’Oural on prend peur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *