Conditions générales de vente

Posted on by 2 comments

Cette semaine, j’ai eu le déplaisir de devoir faire appel à un plombier.

Tout commence par le déplaisir de la fuite évidemment survenue un samedi soir (sans cela c’est moins drôle); relativement légère, mais gênante. Je prends donc mon annuaire en main (oui, littéralement je prend le livre en main, ça m’arrive -parfois- de faire des choses sans Internet) et commence à feuilleter pour en trouver un qui proposait service 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 et un bon de réduction.

Je décide donc d’appeler ce monsieur: sachez une chose, il y a un grand classique avec les plombiers à Bruxelles: il faut prendre 3 rendez-vous différents pour qu’enfin au troisième il vienne effectivement à l’heure convenue. C’est la deuxième fois en cinq ans avec deux plombiers différents qui j’ai droit à la même cérémonie:

  • Le premier rendez-vous est carrément oublié;
  • Le deuxième rendez-vous est reporté pour urgence (un plombier avec le sens du commerce vous appelle dans ce cas, mais ce n’est pas une généralité)
  • Le troisième est le bon, mais avec un peu de retard, sans ça c’est moins drôle.

Donc, après le troisième rendez-vous, arrive la réparation et la facture, document idéal pour vous rappeler que le tarif horaire d’un plombier équivaut à celui d’un consultant IT chez Deloitte. C’est en voulant payer cette facture que j’ai eu l’idée saugrenue de la retourner pour lire les conditions générales, dont voici deux petits extraits:

Article 3: Tous nos prix et offres sont sujets à des hausses en cas de modification des salaires, des taxes et/ou d’augmentation des prix de nos fournisseurs entre la confirmation de la commande et l’établissement de la facture.

Autrement dit, un plombier qui fait une offre ne se mouille pas (ce qui est de circonstances ;-))

Article 5: Les délais ne sont donnés qu’à titre indicatif et ne revêtent aucun caractère contraignant.

La cérémonie de prise de rendez-vous est inscrite dans les conditions générales, c’est quand même bien fait…

La suite des 15 articles nous explique dans quels cas le plombier n’est pas responsable et que si vous ne payez pas la facture, il a le droit de venir récupérer les pièces qu’il a installées ce qui est sommes toute normal, mais peut faire un beau bordel s’il vient retirer un mètre de tuyauterie: sur ce, je me dépêche d’encoder mon virement 😉

Category: Société | Tags: ,

2 comments on “Conditions générales de vente

  1. Je doute du côté réellement licite de ces « conditions », en cas de litige devant la justice compétente je ne doute pas que le juge déclarera ces « conditions » non ecrites.

    Enfin, même les plombiers ont de l’humour… 😉

  2. En France, les conditions générales de ton plombier seraient déclarées léonines par un tribunal…au bout de plusieurs mois, voire année! Joli mot pour dire qu’il profite de la situation pour escroquer le client.
    Bon ça va pas te consoler, mais en France c’est idem qu’à Bruxelles, vaut mieux pas avoir de fuites…d’eau bien sûr 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *