De l’intérêt des règles d’urbanisme

Posted on by 0 comment

Lors de la semaine passée à Barcelone au début de ce mois, nous avons pris le temps de passer par Tarragona (Tarragonne en français) située à un peu plus de 100km au sud de Barcelona et, pour les fêtards, à côté du célèbre Salou, le Blankenberge de la Costa Daurada.

TarragonaTarrogona ayant une grande histoire à l’époque Romaine, la ville a réussi à garder de nombreux vestiges datant de plus de 2.000 ans. La ville vaut vraiment la peine d’y passer une petite journée et -pour 9€- le ticket de visite de tous les monuments (à l’exception de la cathédrale) n’est pas excessif.

Les monuments sont assez remarquables et conservés (ou reconstruits), et l’espace forum & cirque est impressionnant, mais la ville moderne n’a pas hésité une seconde à se construire autour de ces bâtiments. Ce qui est normal, mais poussé à l’extrême, peut donner des situations ridicules. L’exemple à mes yeux le plus frappant est l’amphithéâtre romain construit en bord de mer au Ier siècle avant Jésus-Christ.Tarragona Comme vous pouvez le deviner sur la photo ci-dessus (cliquez dessus pour l’agrandir), les espagnols ont réussi à construire une route/pont d’un côté et, beaucoup plus fort, la voie ferrée entre l’amphithéâtre et la plage.

Cela donne un excellent contraste de murs de pierres vieux de 2000 ans sur fond de mer bleue (enfin grise vu le temps nuageux du jour) avec un soupçon de fils électriques et de caténaires Renfe de toute beauté. Superbe…

Mais, ce n’est pas grave, les touristes comme moi font tout pour se placer de façon telle que les briques cachent le moche: parfois ça marche, parfois on rate un peu son coup et ça marche moins bien comme ci-dessous: le pylône juste dans le coin de la porte :oops:.

Tarragona

Category: Société | Tags: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *