Les 20 expériences scientifiques les plus loufoques de tous les temps

Posted on by 6 comments

Elephants on acidSur son site, Alex Boese lève le voile sur son prochain livre appelé à sortir au mois de novembre, il s’agit de « Elephants on acid and other bizarre experiments » qui sera disponible entre autres chez Amazon France.

Le livre relate donc des dizaines d’expérience scientifiques remarquables depuis de très nombreuses années. Permettez-moi de vous en présenter cinq choisies rien que pour vous:

Les éléphants sous acide

L’expérience à l’origine du titre du livre est sortie des cerveaux de l’Université d’Oklahoma en 1962. Amoureux des animaux, les chercheurs ont -en collaboration avec le directeur du zoo- injecté une dose de 297 mg de LSD dans l’éléphant. TuskoUne dose humaine « ordinaire » de LSD étant de 0.1 mg, il est certaoin que nos chercheurs n’ont pas voulu faire les choses à moitié. Les effets ne se sont pas fait attendre: l’éléphant a immédiatement réagi comme si il avait été piqué par un scorpion, a barri à tue-tête pendant quelques minutes avant de s’effondrer et de décéder après une heure.

Les trois scientifiques -qui ont prouvé qu’il ne faut pas nécessairement être une lumière pour être professeur- en ont conclu que « les éléphants étaient très sensibles aux effets du LSD »… Vu qu’un éléphant fait +/- 100 fois le poids d’un homme et qu’ils ont administré une dose 3.000 fois supérieur à la normale, je suspecte personnellement une overdose, mais bon je ne suis ni chimiste, ni biologiste…

Quelle tête faites-vous quand vous décapitez un rat?

LandisEn voilà une question que vous vous êtes déjà très souvent posée… En tout cas, c’est la question à laquelle Carney Lanis, étudiant en psychologie à l’université de Minnesota a essayé de répondre en 1924.

Afin de répondre à cette question existentielle et -en général- de déterminer si il y avait des similitudes dans les traits du visage pour marquer certaines réactions, il a invité ses camarades à participer à une expérience qui consistait à peindre des lignes sur leur visage et prendre des photos pendant qu’ils étaient soumis à des stimuli divers.

Le sommet de son expérience fût le moment où il demanda à ses cobayes de décapiter un rat vivant. Il réussit alors à convaincre deux-tiers de ses camarades à décapiter un rat qui ne leur avait rien fait pour la science. Ce faisant, Lanis fût en fait un des précurseurs de la célèbre expérience de Milgram sur la force de l’autorité.

Pousser les limites pour prouver une théorie (Lecture à éviter après le repas)

Au début du 19 siècle, le docteur en herbe Stubbins Ffirth de Philadelphie a voulu prouver que la fièvre jaune (ou vomi noir ou peste américaine) n’était pas contagieuse. Pour ce faire, il s’est pris comme cobaye et a tenté de s’administrer le microbe de plusieurs façons pour le moins originales:

  • Il s’est fait des incisions dans lesquelles il a appliqué du vomi frais de patients malades, et n’est pas tombé malade;
  • Il a alors décidé de s’appliquer du vomi dans les yeux, toujours pas malade; (enfin, toujours pas la fièvre jaune, mais un petit grain quand même)
  • Il a passé du vomi a la poële et en a goulument respiré les vapeurs, toujours en bonne santé;
  • Il a fait des petites pilules de vomi qu’il a ingurgitées sans problème;
  • Sa dernière expérience consista à boire des verres entiers de vomi de patients…

Ainsi, il a affirmé haut et fort que la fièvre jaune n’était pas contagieuse… alors qu’elle l’est, mais uniquement par le sang que les moustiques transfusent lors de leur passage.

Voulez-vous coucher avec moi ce soir?

[audio:BedWithMe.mp3]

Vous connaissez certainement cette chanson des Touch and Go. Vous avez entendu le refrain:

« I have been noticing you around campus. I find you to be attractive. Would you go to bed with me tonight? »

Il s’agit exactement de la phrase que les sujets de cette expérience avaient le plaisir d’entendre sur le campus de l’Université de Floride en 1978. Le but était évidemment de savoir comment allaient réagir les « victimes » de cette invitation. Sans aucune surprise, tous les clichés ont été confirmés: à savoir 75% des hommes ont accepté l’invitation alors que toutes les femmes ont refusé catégoriquement et de façon offusquée…

De l’excitation des dindons

DindonEt pour finir une expérience qui a changé la face du monde en tentant de répondre à la question « quel est le minimum nécessaire pour exciter sexuellement un dindon? ». Martin Schein et Edgar Hale de l’université de Pennsylvanie ont décidé de consacrer leur temps (et l’argent des contribuables) à répondre à cette question de façon empirique.

Ils ont donc pris une dinde femelle et en ont graduellement retiré des éléments petits à petits tels que queue, ailes, pieds… jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une tête sur une bâton. L’expérience a démontré que cette tête sur un bâton suffisait à ragaillardir notre ami volaille. Les auteurs de l’expérience nous apprennent aussi qu’une tête fraichement coupée est plus efficace qu’une imitation en bois, mais faute de grive, le dindon mangera du merle et se contentera du bois (Ca va, tout le monde suit?).

Ne pouvant pas s’arrêter en si bon chemin, nos universitaires ont renouvelé l’expérience avec d’autres volailles et en ont publié un article sous le titre évocateur de « Effects of morphological variations of chicken models on sexual responses of cocks. »

Une civilisation sans la Science, ce serait aussi absurde qu’un poisson rouge sans bicyclette.
Pierre Desproges

Si vous vous plus d’expériences du genre, je vous invite à aller sur Museum of Hoaxes, le site d’Alex Boese, ou à acheter le livre.

6 comments on “Les 20 expériences scientifiques les plus loufoques de tous les temps

  1. Le résultat de l’expérience sur les dindons ne m’étonne pas…quand on voit que pour certains « mâles humains » une simple paire de nichons suffit…;-)
    (pas sur la tête si’ou plé….)

  2. 🙂 Ohhhhh…. comme elle est mauvaise…

  3. Saurais-tu si on peut déjà trouver ce livre traduit en français ? Ou si la date de parution de ce livre dans notre langue est connue ?

  4. A ma connaissance, celà n’existe pas en français: il y a un article vers la page amazon.fr du livre anglais dans l’article, si tu ne trouves rien là, c’est malheureusement qu’il n’y a rien à trouver. Sorry

  5. moi j’ai bien aimé la citation de Desproges

  6. Il existe certaine expérience qui donne chaud au coeur waw les elephant sous acide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *