J’ai testé pour vous – La Fonera

Posted on by 2 comments

Depuis ce weekend, grâce à Chacsam, Bruxelles dispose d’un nouveau point d’accès FON.

Fon LogoQu’est-ce que FON?

FON en deux mots est une communauté de partage de connexions WiFi. Cela signifie que chaque utilisateur membre (appelé Foneros) met une partie de sa bande passante à disposition via une connexion Wi-Fi semi-publique et profite ainsi de l’accès Wi-Fi auprès des autres utilisateurs qui en ont fait de même.

Ca, c’est la base, ensuite le système s’enrichit de fonctionnalités commerciales qui permettent aux non-membres de se connecter contre payement, au prix ridiculement bas de 3€ par jour. Les 15 premières minutes sont gratuites, mais sponsorisées. En tant que Foneros, vous pouvez éventuellement vous enregistrer en tant qu’utilisateur « Bill » et toucher 50% sur les connexions payantes que son font via votre hotspot, mais au vu de l’esprit principalement communautaire, ne comptez pas vous enrichir ni même rembourser le prix du routeur (à moins d’habiter dans une gare, un aéroport ou un centre commercial) avec cela, ce n’est pas l’esprit ;-).

Que doit-on faire pour être membre?

L’inscription est très simple: une inscription sur le site où l’on laisse ses coordonnées et l’achat en ligne du matériel nécessaire. Ensuite, on doit juste s’engager à installer le matériel dans les 30 jours qui suivent sa réception et le garder actif pendant un moins un an.

Le matériel

La FoneraLe matériel consiste tout simplement en un routeur sans fil auquel vous devez connecter votre modem ethernet ou coaxial. Attention, veuillez noter que comme à peu près tout routeur, il ne fonctionne pas avec un modem de type USB.

Il existe deux versions, la version simple illustrée ici, la Fonera est un routeur sans fil avec une entrée Ethernet. Comme vous pouvez le voir sur la photo, l’appareil est à peine plus grand qu’un GSM ordinaire, ce qui le rend très discret et facile à installer. Mettez le juste dans un endroit relativement bien aéré car il semble bien chauffer à l’utilisation. Cette version est idéale si vous avez déjà un router avec un port de libre ou si vous ne comptez travailler qu’en Wi-Fi. Cerise sur le gâteau, « La Fonera » coute moins de 40€ frais de port compris, ce qui est extrêmement concurrentiel pour un router sans fil. (Voyez les prix chez LDLC pour comparaison). Notez que le router est normalement pourvu d’une petite antenne rigide de 7cm, vous comprendrez plus bas pourquoi elle n’est pas sur la photo.

Si vous n’avez pas de routeur, je vous conseillerais plutôt « La Fonera+ » qui -pour moins de 10€ de plus- est un peut plus grande et a deux ports Ethernet. Ce deuxième port vous permet de brancher votre PC principal en mode filaire qui est -quoi que l’on en dise- toujours plus rapide et plus stable qu’un accès WiFi.Fontenna

Le compagnon optionnel de « La Fonera » et de « La Fonera+ » est « La Fontenna » illustrée ici à droite. La Fontenna est un amplificateur unidirectionnel du signal WiFi. La Fontenna se branche à la place de l’antenne d’origine de « La Fonera » et se dispose soit contre une fenêtre à l’intérieur, voire accroché au mur à l’extérieur. A un prix catalogue de 17,90€, la Fontenna est pour l’instant offerte à 2€ à l’achat d’un router. J’ai personnellement acquis le kit avec l’espoir de pouvoir surfer en Wi-Fi dans le parc de l’autre côté de ma rue et il est indéniable que la portée est nettement meilleure qu’avec mon ancienne antenne Wi-Fi. Installé à 200m de mon router séparé par deux rangées d’arbres (assez bas) j’obtiens un signal de 2 sur 5, ce qui n’est pas extraordinaire, mais correspond approximativement à un doublement de la portée d’origine en gardant l’antenne à l’intérieur. Bien que remplissant sa fonction, La Fontenna a deux inconvénients pratiques/esthétiques majeurs:

  • Sa taille: voulez-vous coller un tel engin à votre fenêtre?
  • Le câble: d’une longueur de 3 mètres, le câble a une épaisseur de 5mm comparable à un fil réseau et ne peut donc pas facilement être passé dans les coins ou sous les portes/fenêtres.

L’installation

Il y a très peu à dire sur l’installation qui est un jeu d’enfant. Vous branchez le router et votre PC trouve immédiatement deux réseaux WiFi: un réseau protégé WPA pour votre utilisation privée et un réseau public pour les accès Fon. La configuration de base du router se fait via votre accès membre sur le site de Fon. En plus des mots de passe, noms publics et position géographique (sur une carte Google Map), vous pouvez aussi personnaliser votre point d’accès en offrant l’accès gratuit à un site de votre choix et placer un message ou une vidéo d’accueil personnalisés.

La couverture de Fon

L’intérêt communautaire et technique de Fon n’a autant de valeur que le nombre de membres qui mettent leur connexion à disposition. Le site de Fon vous offre une cartographie des points d’accès très pratique vous permettant de voir les différents points d’accès, amis aussi d’en télécharger les coordonnées par pays au format Google Earth (kml), texte (CSV)…

Pour illustration, le tableau ci-dessous reprend le nombre de points d’accès référencés et la couverture pour quelques pays:

Pays Superficie Nbre de hotspots Couverture
Allemagne 357.021km2 22072 0,28%
Belgique 30.528km2 909 0,13%
Espagne 504.030km2 12114 0,11%
France 551.695km2 9954 0,08%
Italie 301.318km2 7744 0,12%
Luxembourg 2.586km2 59 0,10%
Pays-Bas 41.526km2 3924 0,43%
Suisse 41.285km2 1563 0,17%

Sur base de ces pourcentages, on pourrait se dire qu’il y a du chemin à faire, mais la concentration sur des grandes villes permet une couverture déjà assez correcte, voire excellent dans certains quartiers, comme par exemple:

A Amsterdam:
Couverture Fon à Amsterdam
A Barcelona:
Fon à Barcelona

Voilà qui conclu cet article sur une très intéressante initiative qui ne demande plus que quelques partenariats avec des acteurs publics et privés tels que autorités locales, gestionnaires de lieux publics tels que gares et aéroports… pour devenir un phénomène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *