L’orange-bleue, je me lance

Posted on by 4 comments

Het Laatste Nieuws participeMoins populaire que le buzz du Woridmi pour la simple raison que sa participation demande plus d’effort et de créativité, le « buzz » de l’orange-bleue commence à prendre de l’ampleur.

L’orange-bleue, kesako?

Lancé fin juillet par Baudouin Van Humbeek, plus connu dans la blogosphère sous le pseudo Somebaudy dans son post « L’attente est bleue comme une orange« , ce buzz typiquement belgo-belge nous propose de passer le temps sans gouvernement (deux mois déjà) en mettant nos blogs à la couleur de la future coalition, c’est à dire orange et bleu, comme « Het Laatste Nieuws » nous le propose sur son site comme vous pouvez le voir à droite ;-).

A la base une création graphique,elle a généré un blog collaboratif dans lequel chacun peut ajouter sa pierre sur http://www.orange-bleue.info qui reprend même un Wiki où l’on peut amender la note Leterme 2 (mais là il faut vraiment du courage ;-)).Firefox

Pour suivre l’histoire, il existe deux « badges » que vous pourrez trouver sur le site orange-bleue et eMich nous a même créé une extension Firefox dont les couleurs du logo n’auront échappé à personne.

Category: Blogging, Internet | Tags: ,

4 comments on “L’orange-bleue, je me lance

  1. Orange-Bleue.info peut meme servir a poser un regard caustique, drole, critique ou informé sur la politique belge si on veut…

  2. Damned,une actualité 100% belge ! Mais que ce passe-t-il donc chez vous ?

  3. Bonjour,

    Excellent, le logo Firefox 😉

    Amicalement,
    Monique

  4. @fred: Ca ne va pas être facile à résumer. En bref, nous avons eu des législatives comme vous il y a deux mois, mais comme nous sommes dans un régime « proportionnel » contrairement à la France, les différents partis sont obligés de former une coalition pour gouverner. Le résultat des élections et les tracasseries linguistiques aidant, cela fait maintenant 63 jours que l’on est sans gouvernement faute d’accord.
    Le jeu de l’orange-bleue vient de la couleur des principaux partis engagés dans les négociations: l’orange pour les sociaux-chrétiens (dominant la partie néérlandophone du pays) le bleu pour les libréraux (les copains à Sarko) dominants dominant la partie francophone.
    La note « Leterme » vient du nom du chef d’orchestre de ces négociations, Yves Leterme, probablement futur premier ministre.
    Te voilà plus cultivé 😉

    @Monique: J’aime bien aussi 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *